mercredi 21 mars 2012

Tentative de levain

Pas très concluant pour l'instant, mais je crois que je ne m'en occupe pas assez. Entre les conseils donnés par certains "Tu verras, c'est HYper-simple" et les instructions très détaillés et... compliquées données sur internet, je n'arrive pas à me décider.


Le levain a l'air de lever, tout de même, regardez les bulles ! Et puis je n'avais rempli que la moitié du bocal, au départ.
Regardez le résultat. A gauche, le pain cuit la veille, avec du levain, et UN PEU de levure sèche. A droite, le pain au levain tout seul. Bon. Les enfants ADORENT le pain pas cuit, donc tout n'est pas perdu, ils l'ont dévoré. Mais... comment dire... j'aimerais bien maîtriser la technique, ce n'est pas trop ambitieux, nan? 


Ah, et -7kg chez WW, trop fière !



Le levain/The starter
Le résultat/results :)

Starting a starter... I don't seem to be mastering the whole thing yet. My starter has doubled its size, so it looks like it's working, but once in the bread maker, the bread doesn't rise... Above left, that's the bread with starter AND some dry yeast, on the right is the bread with starter only. All was not lost, nothing in fact, as the children LOVE the non raised/non cooked bread, they devoured it all. Funny but not very satisfying for me, ambitious me. I'll keep trying, that's a promise.

Oh and -7kg (that's one stone), I am happy ! :)

samedi 17 mars 2012

Found another one !

How do you like this one ?
It brings a huge smile to me, I don't know why it is, there is a delight in walking across London, and suddenly, wham, I did not expect it, I was not even thinking about it, there is one of these gorgeous eggs ! 
I so hope they are going to keep this one and turn it into a real letterbox. I would walk miles, just to send letters through that one...


Il est sympa, celui-là, vous ne trouvez pas ?
J'adore ça. Je me balade dans Londres, et là, tout à coup, hop, en voilà un autre, ils sont magiques, ces oeufs, c'est un cadeau à chaque fois !
Pourvu qu'ils gardent celui-ci pour l'utiliser en vraie boîte aux lettres. Je ferais des kilomètres pour venir poster mes lettres dans celle-là...

mardi 13 mars 2012

Nos enfants sont tous des génies

Ben oui. 
Vous le savez bien, vous qui trouvez la petite note qui s'échappe du coin de son bureau, qui vous fait éclater de rire. Vous qui êtes débordé(e)s par ses iniatives, son attitude 'j'ai un projet, je mets en oeuvre, j'accomplis puis je pense au prochain projet'.
Il joue au foot avec du génie dans les pieds, vous savez que cette extraordinaire coordination yeux-pieds indique une maturité exceptionnelle de sa gestion de l'espace. 
Elle est d'une lenteur exaspérante, se perd dans ses pensées 10 fois avant de compléter une tâche, mais termine ce qu'elle entreprend, se souvient de détails stupéfiants et sa volonté vous émerveille, vous savez que cette lenteur cache un immense capacité à engranger ce qui se passe autour d'elle...
Elle est désordonnée, perd tout, mais dessine à merveille, termine ses devoirs vite et bien et choisit ses amis avec un discernement étonnant. Vous savez que sa tête est tellement bien faite qu'elle ne voit pas bien pourquoi la chambre n'est pas bien faite pareillement, naturellement et surtout sans effort.
Il est réfléchi, pondéré, philosophe, drôle, il lit tout le temps, il comprend, il est tendre, il est gentil, il est génial, forcément, vous le savez au fond de vos tripes!


Et c'est pour ça qu'on leur propose toujours ce qu'on croit être le meilleur universellement, parce qu'on 'sait' qu'ils en sont capables. Que donc, s'ils veuillent bien s'en donner la peine et exploiter à fond le potentiel que nous avons vu/perçu chez eux, nous 'savons' qu'ils arriveront à faire ce qu'ils voudront de leur vie.
A condition qu'ils veulent le meilleur bien sûr.
Le meilleur que nous savons mieux qu'eux bien sûr. Le meilleur qu'on nous bassine en France particulièrement. "Si tu fais ceci, tu seras pris partout. Alors travaille! Passe des heures et des heures sur tes maths et ta physique et transpire à grosses gouttes sur ces démonstrations géométriques qui font tourner le monde, paraît-il."


Moi, j'ai exploité mon potentiel ou j'ai fait ce qui me rendait heureuse?
Toi, tu as exploité ton potentiel ou tu as fait ce qui te rendait heureux?
Tu as écouté tes parents ou tu as suivi 'ta voie'?
Tu dis quoi à tes enfants?
Tu diras quoi à tes enfants?
Et tes petits-enfants?


photo by Davina Vernet


Every single child out there is a gifted child
This post here is a difficult one to translate, so I won't. Especially as it's a rant closely aimed against the french education system. I'll just expand a little on the topic.
No matter what our children seem to like and enjoy doing, no matter what their wonderful, incredible, breathtaking gifts are, and maybe particularly when we, as parents, are the only ones to see these, but oh, how strongly we know they have those gifts.... no matter these gifts, French middle school students going into high school are being strongly pushed towards maths and science studies, because that "will lead you everywhere, my child..." It's considered the path to take. You can do maths and science and then decide to be a journalist or an artist, but you can't study philosophy and literature and then decide to be an engineer or a doctor. It's a one way street, and you're supposed to go in everyone else's direction. I am talking High School here, not University.
Which builds very knowledgeable adults, who can look at a problem from all its angles and explain and solve lots of things. Adults with poor communication skills however. Adults who don't listen or read or think with their imagination. They need facts and proof. That's ok for scientists, but what about our politicians, our media, our teachers ?
Personally, as we are raising our children abroad, however in a french education system, we are questioning our choices all the time, but most of all, we are learning to trust our children, their choices, we are pushing our boundaries by trying to figure things out with them and we are worrying.
Wow.

dimanche 11 mars 2012

Des trouvailles qui mettent de bonne humeur

Exposition WarHorse au National Army Museum avec Moyenne et Petite Soeurs. Expo à recommander, même si une heure suffit amplement. S'appuyant sur le thème du livre de Michael Morpugo, autour des chevaux dans la guerre. De belles maquettes, des questionnaires, jeux et visuels pour les enfants. Il y a même une salle de jeu extraordinaire pour les plus jeunes, PetiteSoeur s'est régalée...

Du ciel bleu, de la bonne humeur, et hop, sur le chemin du retour, un gros jouet, le camion de Barbie en vrai !

Cet après-midi dans Chelsea. 
This afternoon in Chelsea.
WarHorse exhibition at the National Army Museum with Middle and Little Sisters. I recommend it, even if one hour is plenty. Presented around the famous book by Michael Morpugo, it explains the role horses played in wars. Great models, lots of hands-on material, games etc. There is even a grand playroom for younger ones, LittleSister had a ball...


Blue sky, good mood and on the way back Oooooooooh, Barbie's truck for real!


Et pour finir...
On a trouvé un oeuf ! (voir the bigegghunt.co.uk) 
We found one ! (see thebigegghunt.co.uk)

jeudi 8 mars 2012

Nomades

Dîner chez des amis ce soir où nous abordons les mésaventures de nos déménagements successifs.
Incrédulité lorsque je parle de nos "15" déménagements - je crois bien qu'il y en a eu 15 depuis notre mariage...
En fait je recompte, il n'y en a eu QUE 12, j'ai menti !!!
Nous allons fêter nos 20 ans de mariage cette année, et dans ces 20 ans, on recense:
12 déménagements
6 motos
11 voitures
8 écoles et collèges et lycée (je n'ai pas compté les crèches)


Nous avons désormais
15 kg de plus pour chacun,
4 enfants
100 m3 de possessions accumulées (un gros camion et une grosse remorque)
25000 photos

....

Pour moi, si je regarde aujourd'hui les mauvais côtés de ce mouvement perpétuel, je pense aux montagnes de paperasse, de coups de téléphone, de recommandés et d'archives stockés.
Et de l'autre côté de la balance, dans les "j'aime",  il y a toutes les expériences accumulées et les rencontres. Un peu plus de sagesse.
Et puis au milieu, l'aventure, les voyages, la nouveauté. Qu'on peut regarder en rose ou en noir, selon l'humeur.


Je n'ai mis nulle part les adieux, pour moi cela ne représente ni un plus ni un moins c'est comme ça, je vis ainsi depuis ma naissance, les adieux ne rentrent dans aucune catégorie, je ne les gère pas, je les ignore. Pas de larme ni d'effusion. Evidemment,  j'embrasse, je souris, je 'hug'. Mais je ne ressens rien au moment des adieux. Un peu d'impatience peut-être. Et le malaise d'être comme ça, expérience extracoporelle de me regarder de loin en me disant: "Mais tu vas être triste, ma pauvre fille? Ce sont tes amies, ta famille, que tu quittes, là! Tu veux bien ressentir quelque chose tout de suite, là, maintenant, please?" Ben non, c'est l'anesthésie totale.


C'est grave, docteur?






Evening with some friends tonight, we are commenting on our successive moves. 15, I quote, people stare disbelievingly.
Later, at home, I do the count. I lied, we moved 12 times since we got married 20 years ago.


In 20 years, we went through 12 moves, 6 motorbikes, 11 cars, 8 schools, and we now have:
15 kg more each, 4 children, 100 m3 possessions (that's 2 big removal trucks) and 25000 photographs.
...
If I have to personally mark the bad sides of this never-ending movement, I immediately think of the tons of paperwork, phone calls, registered letters and archives to keep.
On the other side of the scale, I love the accumulation of experiences, the encounters. A bit more wisdom.
Somewhere in the middle, the adventure, the travels, the newness each time. Challenging myself. Depending how I feel, it goes into the bad or good.


I am not able to put the farewells anywhere,  they don't count as a good or bad. I have been living like that since I was born, farewells don't fit anywhere, I don't deal with them, I just ignore them. No tears, no demonstrations. Sure, I hug and kiss and go through the moves. But I don't FEEL anything when I say goodbye. A bit of impatience maybe. And this extracorporeal sensation of watching myself from far, shouting: "Are you going to feel something at last, now? You are leaving your friends and family, do YOU realize that?" Nope, nothing, general anesthesia it is.


Is it bad, doctor?

mercredi 7 mars 2012

Nice view

WW +2 months...  -5kg and still going. 
Late feedback but I am extremely busy counting my portions, points and chopping vegetables and fruits...!
I did fit in my skiing trousers 3 weeks ago, which was a big problem to overcome.
And I seem to dry out regarding news, so I will just share the view from my kitchen window the other day when the London weather turned spring-like...




WW + 2 mois... -5kg et ce n'est pas terminé...
Je suis un peu absente dernièrement mais je passe beaucoup de temps à compter mes portions, mes points et à éplucher légumes et fruits.
La bonne nouvelle est que je suis rentrée dans mon pantalon de ski il y a 3 semaines, et ce n'était pas gagné d'avance !
Je sèche un peu sur ce que j'ai envie de raconter, alors en photos, je vous offre la vue de la fenêtre de ma cuisine l'autre jour lorsqu'on a cru que le printemps s'était trompé de saison à Londres...: